Comment Caverject peut-il vous aider ?

Caverject est un produit médicamenteux préconisé pour le traitement de l’impuissance. Son composant principal appartient à la famille des prostaglandines. Administré en injection juste avant une relation intime, ce médicament permet d’obtenir une érection après un court laps de temps, allant de cinq à dix minutes.

Présentation de Caverject

Caverject est une présentation injectable en flacon. Elle contient de l’alprostadil, soit en 10 soit en 20 μg/ml. Dans son contenant on retrouve donc le lyophilisat, mais aussi une seringue de solvant qui est accompagné de deux aiguilles. Il convient de mentionner les excipients qui sont les suivants : Alfadex, alcool benzylique, eau ppi, sodium citrate et lactose monohydrate. Ce médicament d’exception figure sur la liste I, ne pouvant donc être délivré que sur ordonnance. Son remboursement est de 30 %. Il est nécessaire de soumettre une ordonnance spéciale médicament d’exception pour être couvert.

Retrouver votre force

Posologie et mode d’emploi

La dose d’injection de Caverject se situe entre 5 et 20 μg, chaque cas étant unique et seul le médecin est habilité à définir le bon dosage. D’ailleurs, dans le cas où l’érection se prolonge sur une durée dépassant une heure, il peut s’agir d’un surdosage. En ce cas, il faut consulter rapidement. Il s’agit d’une véritable urgence si l’érection ne « tombe » pas après trois heures.

A noter qu’il est possible de préparer préalablement l’injection. Une fois que la solution a été mélangée, celle-ci peut être gardée durant 48 heures à température ambiante. Elle se conserve jusqu’à 7 jours en étant placée au réfrigérateur (à une température comprise entre 2 et 8 °C. A souligner néanmoins que le reste du mélange ne peut être réutilisé, doit immédiatement être jeté. En ce qui concerne le mode d’emploi, Caverject s’injecte directement dans le sexe masculin. Le praticien (puis le patient) fera attention à bien respecter la méthode adaptée, faisant en sorte de ne pas injecter le produit dans une artère ou une veine.

Noter également que la première injection se fait toujours au cabinet du praticien. A ce moment, ce dernier s’assure que le patient supporte bien Caverject. En même temps, le sujet apprend à réaliser lui-même l’injection. La dose ne doit jamais être augmentée sans avoir eu l’aval du médecin et ce, même si l’efficacité du traitement n’est pas optimale. Il faut savoir que l’on ne peut faire qu’une injection sur une durée de 24 heures et seulement deux par semaine.

Vous êtes au sommet

Contre-indications et précautions

Pour une bonne utilisation de Caverject, il existe quelques contre-indications à connaître. Certaines personnes ne peuvent faire appel à ce produit, notamment celles qui sont allergiques aux prostaglandines. De même pour les hommes qui sont sujets à une pathologie augmentant les risques de priapisme. Enfin, il ne faut pas l’utiliser avec une partenaire qui pourrait tomber enceinte ou qui l’est déjà.

Outre les contre-indications qui impliquent une interdiction formelle de l’usage de Caverject, il existe différents cas dans lesquels la vigilance est de mise. C’est notamment le cas chez les patients ayant récemment souffert d’une maladie cardiovasculaire, d’une pathologie augmentant les risques d’hémorragies ou de lésions au niveau du sexe.

Reply