Laissez-vous tenter par le triolisme

Le ménage à trois… Une référence typiquement française qui dépasse de loin les frontières de l’Hexagone. Le triolisme, c’est un fantasme qui serait partagé par plus d’un tiers des Français. Mais, malgré cela, il reste un sujet tabou et peu nombreux sont ceux qui y goûtent vraiment. Moins de dix pourcents selon un sondage. Tabou parce qu’on ouvre son couple ou parce qu’on s’immisce dans un couple. Pourtant, rien ne doit vous empêcher de vous laisser tenter par le triolisme.

Etre prêt pour le triolisme

C’est la condition sine qua non avant de se lancer dans cette aventure !

Lorsqu’on est en couple, il faut pouvoir accepter d’ouvrir son couple à une tierce personne. Ce n’est pas aussi simple que cela ; et le plus gros du travail est dans le mental. Ouvrir son couple, c’est accepter qu’un ou une inconnu(e) touche son partenaire et lui donne du plaisir devant soi. Pas si facile quand on est un tantinet jaloux. Ensuite, il y a la raison de cette envie : est-ce pour tenter une nouvelle expérience, par curiosité ? Ou, est-ce pour faire plaisir à son partenaire ?

Enfin, il faut pouvoir en discuter librement avec son partenaire. Peut-être n’en a-t-il pas aussi envie que vous et le convaincre peut s’avérer compliqué… Néanmoins, il est probable que l’idée fasse son chemin toute seule et qu’il revienne vers vous quelques jours après.

1 homme, 2 femmes, 1 piscine

D’un autre point de vue, lorsqu’on est le troisième partenaire, vous pouvez vite vous sentir de trop. Dans un couple qui marche bien, où les automatismes fonctionnent, il est fréquent de ne pas savoir où se mettre. Ni de savoir quand entreprendre les choses.

Si vous êtes seul(e), trouver un couple intéressé n’est pas compliqué. Outre les sites libertins, il y a sûrement quelques couples de votre entourage prêts à tenter l’expérience. Prudence cependant, coucher avec des amis qu’on voit fréquemment peut vraiment être gênant !

Trouver son partenaire

Une fois que vous avez pris votre décision et que vous voulez sauter le pas, il faut encore trouver un troisième… Evidemment, le triolisme ne se pense pas de la même façon si l’on est en couple ou célibataire.

Où ? Quand ? Avec un homme ou avec une femme ? Est-ce que cette personne est une connaissance ou un(e) parfait(e) inconnu(e) ? Quelles sont les pratiques autorisées ? Quelles sont les limites avant, pendant et après l’expérience ?

Autant de questions auxquelles il vous faudra réponde… Il faut avoir des limites bien définies ! Et, surtout sur lesquelles il vous faudra vous mettre d’accord ! Les envies de l’un ne sont pas celles de l’autre…

Pour un célibataire, c’est tellement plus simple pour fixer ce qu’on veut…

Le plus simple reste de se tourner vers les cercles libertins. Là, il est possible de trouver un couple ou un(e) célibataire prêt à tenter l’aventure avec vous. Et, avec qui il sera facile de discuter sans gêne de ce qui peut se faire ou non.

Et après le ménage à trois ?

Forcément, il y a un avant et un après… Avant vous étiez deux. Après vous êtes deux, mais avec une expérience en plus avec tout ce qu’elle amène de positif et négatif.

En effet, il existe un risque pour votre couple que les choses dérapent si les règles n’ont pas été clairement établies. L’expérience risque alors de le fragiliser, ce qui n’est clairement pas le but !

Tentée par le triolisme ?

Par contre, si les trois partenaires sont d’accord, si un cadre est posé et si tout le monde respecte les règles du jeu, un plan à trois peut renforcer la complicité du couple, raviver le désir, augmenter la libido, etc. Autant d’effets que peut avoir une troisième personne sur un couple. C’est une expérience qui fait gagner en maturité sexuellement parlant !

A faire et ne pas faire pour avoir une bonne expérience

Le triolisme « pour faire plaisir » au partenaire est une très mauvaise idée. Y aller à contre-cœur, c’est être assuré d’être déçu…

Un plan à trois, c’est la meilleure manière pour découvrir ce qu’on aime vraiment. C’est aussi une manière de tester l’amour avec une personne du même sexe !

Enfin, le truc à faire en s’embarquant dans le triolisme, c’est de toujours sortir couvert. En effet, le préservatif est indispensable.

Reply