Sexe à 3 : le retour d’expérience de nos lectrices/lecteurs

Dans un de nos articles, nous voulions revenir sur un des fantasmes les plus communs chez les Français et les Françaises : le sexe à 3. Avec cet article, nous revenons sur l’expérience de 4 de nos lecteurs, qui partagent avec nous la manière dont ils ont vécu la chose.

Sandra, expérience réussie

Pourquoi cette expérience ?

Je suis assez ouverte d’esprit. J’aime tenter de nouvelles choses et de nouvelles expériences. Par contre, j’ai des limites et je n’aime pas les franchir sans mon accord. Pour moi, non c’est non. Mais on peut toujours m’inciter à me dépasser. C’est ça qui fait que je suis très ouverte sur les nouvelles expériences.

En plus, mon copain est sur la même ligne d’onde et donc on peut se parler franchement.

Un jour, je lisais un magazine sur les fantasmes préférés des Français. Le triolisme était sur le podium. Avec le sexe anal et le sexe dans l’ascenseur, si je me rappelle bien.

Bref, on en a parlé avec mon copain et on était tous les deux partant. Ne restait plus qu’à trouver une bonne âme pour nous accompagner.

Comment ça s’est passé ?

Comme pour toutes les premières fois, c’est toujours un peu amateur. On ne connait pas les repères et on a du mal à se retrouver. C’est pas comme le sexe en couple où tous les points de repère sont connus depuis plus de 10 ans.

Déjà, on devait trouver un partenaire. Pas facile. Je suis ouvert d’esprit, mais je ne partage pas mon mec avec une copine. Et je n’ai pas envie de voir les yeux du meilleur pote de mon homme briller à chaque fois qu’il me voit. Du coup, il nous fallait un « inconnu » avec qui on pouvait bien s’entendre. On est passé par un site spécialisé dans les petites annonces. Un profil nous intéressait et après quelques échanges par mail, on l’a invité chez nous.

C’était un homme. Ce serait ma fête. Et puis, j’ai promis que la prochaine fois, ce serait avec une femme pour que mon amoureux soit lui aussi satisfait.

Sexe à 3, danger ?

Résultat ?

Pour nous deux, expérience réussie ! Un succès. Ne reste plus qu’à recommencer avec une femme pour avoir le trio inverse. Je pense que l’expérience est tout autre.

Bon, heureusement que nous deux, néophytes, on est passé par des petites annonces. Le mec, avec qui on a fait le sexe à 3, était un peu plus expérimenté et a pu nous guider dans nos mouvements. Il nous a aussi donné de bons conseils avant, pendant et après notre partie de 6 jambes en l’air.

Par contre, autant on peut en parler librement avant, autant c’est différent pendant. Dur de partager son couple avec un inconnu. Mon copain a été très compréhensif, j’espère pouvoir en faire autant quand ce sera son tour.

Enfin, ici tout s’est bien passé. Mais je conseillerais de toujours bien fixer les limites avant. Ce qui coule de source pour moi et mon copain n’est pas forcément logique pour un inconnu. En cela, la discussion qu’on a eue avant notre partie de triolisme a été très constructive et a permis de bien dire ce qu’on voulait et ce qu’on attendait.

Chloé, expérience mitigée

Pourquoi cette expérience ?

Mon copain m’a souvent parlé de son fantasme. Il voulait absolument faire l’amour avec une autre fille. En plus de moi évidemment. J’avoue que je n’étais pas hyper chaude à la base. C’est vrai… Si l’autre fille était mieux que moi, pourquoi n’en profiterait-il pas pour changer de copine également ? Mais ce n’est pas quelque chose à laquelle il réfléchissait…

Lui, c’était juste l’appel du désir. Par contre, c’est chaud de trouver une autre fille pour faire l’amour.

Perso, je ne me sens pas hyper à l’aise dans ma peau, alors partager mon homme avec une autre fille et risquer de me faire dévisager et juger, je le sens moyen.

Mais pour ses 27 ans, j’ai décidé de lui faire ce cadeau…

Comment ça s’est passé ?

Comme je l’ai dit, beaucoup d’appréhension. Et aucune idée de la manière dont il faut chercher…. Mais en tapant sur internet et Google, je me suis vite rendue compte qu’il y avait beaucoup de discussions autour du sexe à 3. Il y a beaucoup de forums qui en parlent. Comme doctissimo. Ensuite, on y trouve beaucoup de conseils. Perso je l’ai ai classé en 3 catégories :

  • les mecs qui se la racontent
  • les personnes à la recherche d’info (comme moi)
  • et les personnes qui parlent de ce qu’elles ne savent pas

Avec le temps, j’ai fini par faire le tri, mais il y a un réel fantasme autour du sexe à 3 et beaucoup de gens en parlent.

J’ai trouvé une fille pour satisfaire au fantasme de mon homme. C’est moi qui l’ai choisie. Pas trop belle, mais bonne quand même. Dans ses goûts, sans trop l’être. C’est une connaissance à une amie. Mais j’ai bien fait la séparation, histoire que ce truc ne s’ébruite pas.

Je l’ai invitée un soir. Lui ne savait rien. Il a tout découvert au moment même.

Résultat ?

Je n’étais vraiment pas chaude au départ. C’était quelque chose qui était très difficile  passer. Mais dans le feu de l’action, je trouve qu’on se laisse emporter et on ne réfléchit plus trop. Au final, même si ça ne me tentait pas, j’en garde un bon souvenir. Mais je ne le referais pas pour autant. Je préfère me dévergonder toute seule avec mon homme.

Mon copain, lui, je pense qu’il avait imaginé cela différemment… Le concept est intéressant, mais il faut assurer dans la pratique. Ce n’est pas donné à tous les hommes, et lui le sait maintenant. Je pense qu’il a encore besoin d’un peu d’entraînement (avec moi). En fait, la surprise mêlée à l’action ne lui a pas réussi. Je pense que ça l’a trop excité en une fois.

En fait, au début, il a été très surpris et ne savait pas comment réagir. Ensuite, quand nous nous sommes occupées à deux de lui, j’ai senti qu’il ne tiendrait pas longtemps. Trop d’excitation. On a bien tenté quelques positions, mais il nous a lâché après 15 minutes.

Expérience mitigée donc…

S'offrir à un ou une inconnu(e)

Luc, son cadeau d’anniversaire

Pourquoi cette expérience ?

Ma femme en rêvait. Moi je suis assez casanier et je me satisfait de la chatte de ma femme. Mais elle avait envie de nouvelles aventures. Pendant longtemps, j’ai refusé catégoriquement. Puis, elle a eu 40 ans. Et j’ai voulu lui faire plaisir. J’ai donc tout fait pour qu’elle se souvienne de cette expérience.

Comment ça s’est passé ?

Avec ma femme, on est assez libre au niveau sexuel. Chacun de nous a eu pas mal d’expérience de son côté. Et notre couple a aussi fait pas mal d’expérience ensemble. Je pense que je connais mieux ma femme que beaucoup d’autres hommes la leur. C’est une façon de se découvrir.

Pour lui faire plaisir, j’ai contacté un autre homme, rencontré en club. Ma femme voulait du MMF.

Bref, le jour de son anniversaire, je lui ai proposé de lui bander les yeux pour lui amener sa surprise. On aime bien le BDSM soft, donc ça l’a tout de suite émoustillée… Je l’ai assise sur le canapé en lui demandant d’attendre 5minutes. Le temps pour moi de faire entrer Sven, l’autre homme. Et il était monté comme un renne, je vous l’assure.

Il s’est approché de ma femme, qui a commencé à s’occuper de lui. Il ne lui a pas fallu deux minutes avant de se rendre compte de la supercherie…

Mais elle en a bien profité toute seule, puis ensemble.

Tout s’est fait en douceur. Comme c’était son anniversaire, on l’a laissée nous diriger et s’amuser comme elle l’entendait. Autant qu’elle profite à fond du moment et de son cadeau. Je pense qu’elle a bien été comblée et que cela l’a rendu heureuse. Et moi aussi en fait. J’ai bien apprécié.

Sven est parti après avoir pris une douche, c’était sympa à lui de nous voir rejoint.

Résultat ?

Le plus important pour moi c’était de faire plaisir à ma femme. Elle en avait très envie et ça faisait des années qu’elle m’en parlait. Je l’aime et je voulais la combler pour son anniversaire.

J’admets volontiers que c’est une expérience intéressante. Même si elle n’est pas à la portée de n’importe qui.

Pour que cette expérience de sexe à 3 soit réussie, la chose la plus importante, c’est de connaître son partenaire. D’avoir confiance en lui et de l’aimer. Sans ça, on risque d’y lisser des plumes.

Ma femme et moi avons fait des dizaines d’expériences et chacune nous a fait découvrir une nouvelle facette. Je pense qu’ici, c’est aussi découvrir son partenaire ou sa partenaire avec quelqu’un d’autre. Et que cette personne procure aussi du plaisir.

Pour finir, en soirée, nous avons discuté avec ma femme et nous étions tous les deux d’accord. C’était bien, mais ce n’est pas une pratique que nous allons ajouter à notre panel actuel. De manière occasionnel, c’est déjà suffisamment rafraichissant.

Briser la monotonie du couple

Fabrice, à la recherche de nouvelles expériences

Pourquoi cette expérience ?

J’avais envie de faire l’amour à 3 parce que c’est un fantasme. Il est assez courant chez les hommes. Et je crois qu’avec le porno, tout le monde a envie d’essayer.

C’est vrai qu’il existe d’autres fantasmes. Mais il y a des trucs que je ne suis absolument pas. Comme 50 nuances de Grey. Le bondage et le BDSM, soft ou non, ce n’est pas du tout pour moi. Dans ma vision des choses, les deux partenaires sont au même niveau et je ne supporte pas le côté dégradant que ce genre de pratique peu avoir. J’admets par contre que ma vision peut être un peu conservatrice à ce niveau.

Par contre, à 3 et consentants, je ne vois pas de problème. Ma femme était ouverte à l’idée et on s’est donc lancé.

Comment ça s’est passé ?

Au choix, je préférais faire l’amour avec deux femmes plutôt qu’avec un autre homme. Je suis pas trop dans le trip de partager ma femme avec une autre bite.

Pour ma femme, cela était égale. Dans sa jeunesse, elle était ouvertement bi et elle a eu plusieurs relations avec des hommes aussi bien qu’avec des femmes. Elle aime les deux et donc pour elle, faire l’amour avec un homme et une femme lui convenait entièrement.

Une fois qu’on s’est entendu là-dessus, on a contacté une ex-copine à elle qui est aussi intéressée par les plans à 3. Une fille qui sort souvent en club échangiste et dans les endroits banchés de la capitale.

C’était donc bon enfant et on savait tous pourquoi on se retrouvait. Pour autant, on a pas été droit au but. On est d’abord sorti manger ensemble, boire un verre, discuter. Même si on se connaît déjà, cela permet de briser la glace, de se mettre dans le move, si je puis dire.

Ensuite, on est allé à l’hôtel. Un endroit chic, pas l’hôtel de quartier. Cela permettait de se retrouver dans un endroit neutre, et de ne pas empiéter sur le quotidien. Chacun était à égalité.

Pour l’occasion, ma femme et moi, on s’était fait un brin d’épilation, histoire de se sentir beaux.

Le reste de la soirée, c’est entre nous. Mais c’était bien.

Résultat ?

Pour ma femme comme pour moi, c’est une expérience réussie. On s’est bien amusé et on en a vraiment profité tous les trois. Ca ne tournait pas autour d’une seule personne, mais chacun avait bien son temps à lui et ses désirs comblés.

Tous trois, nous avons joui et tous trois en sommes sorti heureux. Donc mission accomplie. Et cela ne vient pas uniquement du fait que je tienne la distance. L’écoute des corps est ce qu’il y a de plus important selon moi.

Sur ma lancée, j’aurais bien proposer un nouveau rendez-vous du même genre. Mais à la réflexion, m’abstenir était le bon choix. C’était une expérience très chouette, mais pour autant je ne préfère pas la réitérer chaque semaine.

Là-dessus, ma femme est également d’accord. Il y a un temps pour les découvertes, mais il y a aussi un temps où on doit penser à son couple et son bien-être. Charité bien ordonnée commence par soi-même en quelque sorte !

Reply