Aller au contenu

Quels sont les ingrédients pour une soirée libertine inoubliable ?

Un trio amateur

Lorsqu’on est libertin, il est possible d’assouvir ses passions et ses fantasmes dans des clubs ou des saunas. Ce sont des endroits dédiés à cette communauté… Pourtant, il est possible de se lasser des lieux de sorties ! Organiser une soirée chez soi a aussi parfois du bon… Mais, c’est un chemin parsemé d’embûches pour tout organisateur en herbe. C’est pourquoi nous vous donnons tous les ingrédients pour une soirée libertine réussie et inoubliable !

Pour organiser une soirée libertine, il faut pouvoir définir son thème. Que voulez-vous exactement proposer à vos invités ? Pour y voir clair, il faut vous poser les bonnes questions… Au risque de passer à côté d’éléments essentiels qui auraient pu faire prendre la mayonnaise.

Que vous soyez néophyte ou que vous ayez des années de bouteille derrière vous, vous devez savoir que votre soirée ne sera réussie qui si vous trouvez les bonnes personnes…

Définir sa soirée

A ce titre, il faut déterminer si on veut une soirée échangiste ou une soirée mélangiste… Si vous organisez une soirée mélangiste et que vous n’invitez que des échangistes, cela ne fonctionnera pas. L’inverse est également vrai ! Mais avant tout, faites en sorte que la soirée vous convienne à vous. Il est aussi possible que certains essaient de vous suggérer des choses. Pourquoi pas ? Mais, cette soirée est d’abord la vôtre, ne vous laissez rien imposer. Que ce soit sur l’ambiance, le nombre de participants, le type de participants.

Passion et découverte

Ne perdez pas non plus de vue que l’endroit où vous organisez votre soirée n’est pas extensible… Ainsi, si vous voyez trop grand, vous risquez un flop. Il est très probable que votre première soirée, vous l’organiserez chez vous. Tenez compte de l’espace, des coins câlins que vous pouvez aménagez et de la disposition. Sans perdre de vue que du nombre de participants à votre soirée libertine dépendent aussi les pratiques sexuelles qui s’y dérouleront. Si, d’aventure, vous vous lancez dans la location d’un lieu, faites en sorte que l’espace prévu est adéquat pour le nombre de participants. Trop ou trop peu de participants se verra comme un flop.

Enfin, qui inviterez-vous ? Des couples ou des célibataires ? Tenez compte du fait que des femmes libertines seules sont rares. Invitez des femmes seules est déjà difficile en soi, alors en trouver une qui soit libertine est une mission quasi-impossible… Il est aussi possible d’inviter des hommes célibataires, mais tenez compte des pratiques sexuelles. Et, prévenez tout le monde afin que personne ne soit surpris. Tenez-en aussi compte pour des trios FFH ou HHF !

Trouver des invités

Trouver des invités peut souvent être galère. Difficile de trouver des gens prêts à participer à une soirée. Nombreux sont les échangistes qui préfèrent allez en club sec ou humide plutôt que chez des inconnus.

Inconnu est le mot… Les libertins aiment connaître les gens avec qui ils passent du temps. Du coup, difficile d’inviter des gens que vous ne connaissez ni d’Eve ni d’Adam. Mettez-vous à leur place, iriez-vous chez de parfaits inconnus pour vous mélanger ?

Ainsi, le plus important est d’avoir son propre réseau, de connaître des gens et d’inviter ceux qu’on a déjà croisé en club. C’est pourquoi vous inviterez probablement vos amis les plus proches, et vous irez sans doute sur un site de rencontres échangistes pour trouver des petits nouveaux. Pour ces derniers, il faut tenir compte de plusieurs choses :

  • C’est vous qui décidez des invités. Certains invités vous en suggéreront d’autres. Ne vous les laissez pas les imposer. Prenez le temps de les rencontrer et de les connaître pour voir si leurs attentes sont également les vôtres.
  • S’ils viennent, ils viennent ! Pour que votre soirée soit réussie, il ne faut pas qu’il y ait des indécis ou que les gens posent des lapins. S’il est impossible de participer, il faut qu’ils vous préviennent suffisamment tôt pour vous permettre de vous retourner. De même pour les couples où seul l’homme vient. Si tout le monde commence à faire cela, votre soirée deviendra vite caduque.

Danse pour soirée libertine

Votre soirée doit être animée

Tout comme quand vous allez en club, vous ne faites pas qu’avoir des rapports sexuels. Vous discutez, vous passez au boire, ou grignoter quelque chose. Pendant votre soirée, ce sera pareil. Faites en sorte que vos amis libertins se sentent à l’aise (vous voulez qu’ils reviennent une prochaine fois).

Prévoyez un buffet froid, rien de bien compliqué, mais de quoi les rassasier. Mais, faites cependant attention à ce que vous leur proposez… Certains ne mangent pas de porc, d’autres sont intolérants au gluten. Ou alors, prévenez les de venir avec un petit quelque chose en guise de participation à la soirée. C’est à la bonne franquette, donc convivial, et cela fera baisser votre note de frais.

Vos invités ne feront pas que boire et baiser… Prévoyez une musique de fond, suffisamment d’espace pour les installer, etc. Pensez aussi à quelques jeux pour décoincer la situation si les choses tardent. Ce sera un petit coup de pouce pour lancer les festivités.

Les règles de la soirée

si vous organisez une soirée, vous aurez forcément donné les instructions claires à vos invités. Si ce n’est pas le cas, faites-le. Que ce soit avec votre conjoint ou tout simplement une nouvelle rencontre, les limites doivent être fixées. Certaines pratiques que vous considérez comme normales ne le sont pas forcément pour d’autres. De même, si vous invitez des personnes via des sites échangistes, vous ne les connaissez pas forcément et mieux vaut être clair dès le départ.

A priori, comme dans de nombreux clubs, et comme toujours dans le milieu libertin, il y a des pratiques qui demandent consentement. Ainsi, fixez toujours comme règle qu’il n’y ait pas de contact anal. Que ce soit pénétration ou doigté. Si c’est ce que vous cherchez (ou un invité), il faut que l’initiative soit acceptée par la partenaire et qu’elle en exprime le désir explicitement…  Pareil pour l’éjaculation. En pratique, tout le monde porte un préservatif. Si un participant l’enlève pour une fellation, il ne doit pas jouir dans la bouche de sa partenaire. Toutes les femmes n’aiment pas le goût et la sensation. Et, une participante qui ne trouve plus son plaisir et part jettera un froid dans l’assemblée.

Enfin, nous sommes tous là pour le plaisir. Lors de la pénétration, faites-le sans douleur pour elle afin qu’elle passe un agréable moment.

Les préservatifs

Il faut toujours sortir couvert ! Alors, prévoyez des préservatifs pour vos invités. En nombre suffisant ! Théoriquement, quand on se rend à une soirée libertine chez des particuliers, on est équipé en capotes. Mais, sait-on jamais, si vous prévoyez le coup, ce sera mieux pour tout le monde. En club, vous trouvez toujours des préservatifs, que vous soyez dans un coin câlin, au bar ou au jacuzzi. Chez vous, ce doit être pareil. Mettez-en en suffisance dans la salle de bain et à deux trois autres endroits stratégiques. Vos invités n’ont pas envie de courir partout pour en prendre un nouveau si le leur a lâché ou s’ils ont besoin d’un autre pour une nouvelle partenaire.

Un trio amateur

Quelques conseils supplémentaires

Ces quelques conseils ne vous feront pas défaut le soir venu. Certaines choses tombent sous le sens, mais rien ne vaut une piqûre de rappel… Que ce soit pour la soirée que vous organisez ou pour une soirée où vous vous rendrez.

  • La discrétion : celle-ci est de mise. Lorsque vos invités se rencontrent, ne citer pas de nom de famille. Les libertins tiennent à leur discrétion. Ils n’aiment pas qu’on connaisse leur penchant qui est souvent considéré comme une déviance. Imaginez que l’on vous aborde en rue ou au travail sur ce sujet avec des gens qui ne savent rien de vos fantasmes.
  • Etre à l’écoute. Comme tout le monde, il arrive qu’on ait des moments de doute ou des pointes de stress. Si un de vos convives ressent du stress ou fait fasse à certaines inhibitions, soyez compréhensif et patient. Ne le brusquer pas. Etre calme et prévenant fera alors son effet. Il ne faut pour autant pas être trop prévenant ou trop doux avec une personne qui n’est pas votre conjoint. Il faut toujours faire la différence dans les sentiments, ; entre le sexe conjugal et le sexe libertin.
  • Le code. Il faut toujours avoir un code, que ce soit un mot ou une phrase. Cela permet au partenaire de savoir quand il dépasse les limites et quand vous ne désirez pas aller plus loin. C’est très utile en club pour avertir votre conjoint qu’un partenaire qui vous accoste ne vous intéresse pas.
  • L’hygiène. Très importante, car elle jouera un rôle cruciale dans la réussite de votre soirée. Ingrédient indispensable s’il en est ! Pas d’exception, préservatif pour tout le monde. Et, avant d’entamer les ébats, tout le monde devrait prendre une douche, se faire une hygiène corporelle et porter des sous-vêtements propres.

Laisser un commentaire